Myosites

Les myosites, ou myopathies inflammatoires idiopathiques, sont des maladies auto-immunes touchant les muscles. Elles ne sont pas héréditaires. Elles se manifestent par une faiblesse et une fatigabilité des muscles et très fréquemment par des douleurs musculaires (myalgies).

Les principales formes de myopathies inflammatoires idiopathiques (IIM) sont la dermatomyosite (DM), la polymyosite, la myosite à inclusions sporadique (s-IBM), la myopathie nécrosante auto-immune (IMNM) et la myosite de chevauchement.

 

Études actuellement menées sur les myopathies inflammatoires idiopathiques à l’institut :

  • ADSVF-in-IBM : Thérapie cellulaire pour les Myosites à Inclusions par injection musculaire de fraction vasculaire stromale autologue non cultivée issue du tissu adipeux (ADSVF)
  • IgPro20_3007 : Essai visant à évaluer l’efficacité, la sécurité et la pharmacocinétique d’IgPro20 (immunoglobuline sous-cutanée, Hizentra®) chez les adultes atteints de dermatomyosite (DM)
  • MASC : Constitution d’une base de données informatisée des myopathies inflammatoires associée à une bio banque : projet MASC (Myosites, Muscle, ADN/ARN, Serum, Cellules)
  • ARGX-113-1802 – ADHERE : Un essai de phase 2 pour étudier l’efficacité, l’innocuité et la tolérabilité de l’efgartigimod PH20 SC chez des patients adultes atteints de polyneuropathie inflammatoire démyélinisante chronique (PIDC).
  • ARGX-113-1902 – ADHERE + : Extension ouverte de l’essai ARGX-113-1802 pour étudier l’innocuité, la tolérance et l’efficacité à long terme de l’efgartigimod PH20 SC. l’innocuité, la tolérabilité et l’efficacité à long terme de l’efgartigimod PH20 SC chez les patients atteints de polyneuropathie inflammatoire démyélinisante chronique (CIDP)
  • ARGX-113-2007-ALKIVIA : Étude de phase 2a/2b, randomisée, en double aveugle, contrôlée par placebo et en groupes parallèles, visant à évaluer l’efficacité, l’innocuité, la tolérabilité, la pharmacodynamique, la pharmacocinétique et l’immunogénicité de l’efgartigimod PH20 SC chez des patients atteints de myopathie inflammatoire idiopathique (MII) active.
  • pHeNIx : HIZENTRA® dans les neuropathies inflammatoires. Etude pHeNIx
  • JJPM3003-IM3001 : Une étude de phase 2, multicentrique, randomisée, en double aveugle, contrôlée par placebo et en groupes parallèles visant à évaluer l’efficacité et l’innocuité du nipocalimab chez les participants atteints de myopathies inflammatoires idiopathiques actives. 

 

Acronyme

ADSVF-in-IBM

IgPro20_3007

MASC

Produit expérimental Thérapie cellulaire (ADSVF) IgPro20
Investigateur principal Olivier Benveniste Olivier Benveniste Olivier Benveniste
Promoteur APHP (PHRC) CSL Behring APHP
Pathologie
IBM DM MII
Statut de l’étude En préparation En cours En cours
Statut du recrutement En préparation En cours En cours
Population Adulte Adulte Adulte
  + infos sur clinicaltrials.gov + infos sur clinicaltrials.gov

 

Acronyme

ARGX-113-1802 – ADHERE

ARGX-113-1902 – ADHERE +

ARGX-113-2007-ALKIVIA

pHeNIx

JJPM3003-IM3001 

Produit expérimental efgartigimod efgartigimod efgartigimod hizentra nipocalimab
Investigateur principal R. Debs R. Debs O. Benveniste C. Giron O. Benveniste
Promoteur Argenx Argenx Argenx CSL Berhing Jannsen-Cilag
Pathologie CIDP CIDP IIM CIDP IIM
Statut de l’étude En cours En préparation En préparation En préparation En préparation
Statut du recrutement En cours En préparation En préparation En préparation En préparation
Population Adulte Adulte Adulte Adulte Adulte
+ infos sur clinicaltrials.gov + infos sur clinicaltrials.gov