Myopathies mitochondriales

Les myopathies mitochondriales représentent un ensemble de maladies qui diffèrent, parfois beaucoup, les unes des autres. Elles comprennent notamment le syndrome de MELAS (Mitochondrial Encephalopathy Lactic Acidosis Stroke), le syndrome de MERRF (Myoclonic Epilepsy Ragged Red Fibers), le syndrome de Kearns-Sayre, l’ophtalmoplégie progressive, la myopathie oculaire…
Les myopathies mitochondriales sont toutes des maladies d’origine génétique. La génétique de ces maladies est très complexe, mais de mieux en mieux comprise par les chercheurs qui les étudient. Les progrès récents des méthodes de séquençage à haut débit ont permis, rien qu’au cours de l’année 2012, de découvrir l’implication des gènes UQCRC2, PNPT1, RMD1, LARS, FARS2, BOLA3, MTFMT, EARS2, ACO2, AGK, AFG3L2 dans ces maladies.

 

Essais actuellement menés à l’Institut :

  •  Suivi prospectif d’une cohorte de patients adultes atteints de maladies mitochondriales
  • REN001-201 / STRIDE : Une étude en double aveugle contrôlée par placebo pour évaluer l’efficacité et la sécurité d’un traitement de 24 semaines avec REN001 chez les patients atteints de myopathie mitochondriale primaire (PMM)

 

Acronyme

Suivi prospectif

REN001-201 / STRIDE

Produit expérimental REN001
Investigateur principal  Pascal Laforêt Tanya Stojkovic
Promoteur  SPLF Reneo Pharma Ltd.
Statut de l’étude En cours En préparation
Statut du recrutement En cours En préparation
Population Adulte Adulte
Contact n.benammar@institut-myologie.org
  + infos sur clinical trials.gov