Actu de la myologie

Flux RSS

Glycogénoses hépatiques : le contrôle continu de la glycémie à l’essai

Aux États-Unis, l’équipe de Priya Kishnani a testé avec succès un dispositif connecté de mesure du glucose 24 heures sur 24 dans des glycogénoses. Les glycogénoses avec atteinte hépatique qui comportent également une atteinte musculaire, en particulier celles de type III et IX, ont en commun la survenue d’hypoglycémies parfois asymptomatiques. Elles imposent aux patients … [Lire la suite]

Modèles in vitro pour la DM1

L’équipe de Denis Furling (Physiopathologie & biothérapie de la dystrophie myotonique, Centre de recherche en myologie, Institut de Myologie) vient de publier une revue sur les différents modèles cellulaires pertinents pour la recherche sur la dystrophie myotonique de type 1. La dystrophie myotonique de type 1 (DM1, également connue sous le nom de maladie de … [Lire la suite]

Avancées de la recherche et Zooms sur… la recherche 2018

Le point sur la recherche dans les différentes maladies neuromusculaires a été mis à jour à l’occasion l’Assemblée Générale de l’AFM-Téléthon.   Avancées de la recherche Savoir & Comprendre Les Avancées de la recherche Savoir & Comprendre présentent les avancées médico-scientifiques de l’année 2017-2018 pour une maladie neuromusculaire ou un groupe de maladies neuromusculaires : … [Lire la suite]

CMT2A : agir sur les mitochondries

Identification d’une molécule qui cible la mitofusine et restaure les fonctions des mitochondries dans des souris modèles de CMT2A. La CMT2A est due à des anomalies du gène MFN2 qui code la mitofusine-2, une protéine qui joue un rôle dans la mobilité et le processus de fusion des mitochondries, les centrales énergétiques de la cellule. … [Lire la suite]

Myopathie mitochondriale : la piste de la thérapie génique

Des travaux soutenus par l’AFM-Téléthon mettent en évidence la faisabilité de la thérapie génique dans l’encéphalopathie myo-neuro-gastrointestinale. L’encéphalopathie myo-neuro-gastrointestinale (MNGIE) est une myopathie mitochondriale due à une anomalie du gène TYMP, qui code la thymidine kinase 2. Une collaboration internationale de chercheurs, soutenue par l’AFM-Téléthon, s’est intéressée à la piste de la thérapie génique afin … [Lire la suite]

SMA : le nusinersen en Allemagne

Retour d’expérience du nusinersen dans des centres investigateurs allemands. Deux articles rapportent l’expérience allemande avec le nusinersen (Spinraza), un traitement innovant ayant récemment obtenu une autorisation de mise sur le marché en Europe et aux États-Unis pour tous les types d’amyotrophie spinale proximale liée à SMN1 (SMA). En attendant sa commercialisation en Europe, le nusinersen … [Lire la suite]

Myopathie de Duchenne : avis défavorable pour l’éteplirsen en Europe

Un avis défavorable du Comité des médicaments à usage humain de l’EMA pour la mise sur le marché européen de l’éteplirsen (Exondys®) dans la DMD. Le laboratoire Sarepta Therapeutics a annoncé, le 1er juin 2018, l’avis défavorable du Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) pour la commercialisation en … [Lire la suite]

Dermatomyosite : la piste du ruxolitinib

Une équipe française confirme le lien entre l’activation de l’interféron 1 et la survenue de dermatomyosite et montre l’efficacité d’un inhibiteur de l’interféron 1 chez 4 personnes atteintes de cette maladie. Chez les personnes atteintes de dermatomyosite on observe une présence anormale d’interféron de type 1 dans le sang et les muscles. Un lien entre … [Lire la suite]

CMT1A : une nouvelle étape du développement de l’IFB-088

Le développement de l’IFB-088, soutenus par l’AFM-Téléthon, se poursuit avec le démarrage d’un essai de phase I chez des volontaires sains en France. L’IFB-088 (ou sephine 1) est une molécule qui intervient dans le contrôle du bon repliement de certaines protéines de la myéline. Elle n’intervient que lorsqu’un stress (mécanique, thermique, oxydatif…) entraine le mauvais … [Lire la suite]

DMD : avis favorable pour étendre l’AMM européenne de l’ataluren (Translarna®)

Le Comité des médicaments à usage humain est favorable à l’extension de l’autorisation de mise sur le marché de l’ataluren aux garçons atteints de DMD dès l’âge de 2 ans en Europe. Le laboratoire PTC Therapeutics a annoncé le 1er juin 2018 que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne du … [Lire la suite]