Équipe 6- Transfert de gène dans le système nerveux central & biothérapie des maladies du motoneurone

Responsable : Martine Barkats

L’objectif principal de notre équipe est d’identifier des stratégies efficaces pour le transfert de gène dans le système nerveux central (SNC) et ainsi développer de nouvelles thérapies pour les maladies du motoneurone. En particulier, nous travaillons sur l’amyotrophie spinale (SMA) et la sclérose latérale amyotrophique (SLA), deux pathologies encore incurables.

Nos études ont ouvert de nouvelles perspectives et applications pour le traitement des maladies du SNC, en utilisant les vecteurs dérivés des virus adéno-associés (AAV). En effet, notre équipe a découvert le potentiel de transduction unique des vecteurs AAV de sérotype 9 (AAV9) dans le SNC suite à une administration systémique (intraveineuse et intramusculaire) (Barkats, brevet PCT/EP2008/063297, 2007; Duque et al., 2009; Benkhelifa-Ziyyat et al., 2013). Récemment, nous avons démontré que l’AAV de sérotype 10 (AAV10), administré par voie systémique, est plus efficace que l’AAV9 en terme de transfert de gène dans le SNC, ainsi que dans les organes périphériques (Tanguy et al., 2015).

Grâce à la capacité des vecteurs AAV de cibler le SNC, nous avons développé une thérapie génique efficace pour la SMA capable d’augmenter la survie et d’améliorer le phénotype d’un modèle de souris SMA sévère (Dominguez et al., 2011). Un essai clinique de phase I / II, utilisant une approche similaire, est en cours aux Etats-Unis pour les patients SMA de type 1 (NCT02122952).

Plus récemment, nous avons développé une technique innovante pour traiter la SLA liée aux mutations de la Superoxyde dismutase 1 (SOD1). En utilisant une approche de saut d’exon via les vecteurs AAV, nous avons induit une réduction importante et globale de SOD1 mutée chez le modèle de souris SOD1G93A (Biferi et al., 2017). Cette stratégie thérapeutique a été récompensée par le prix décerné par l’association Prize4Life“THE $1M AVI KREMER ALS TREATMENT PRIZE4LIFE”.

 

Projets

Nos projets visent à :

  1. Optimiser la thérapie génique pour la SMA et la SLA.
  2. Développer de nouvelles thérapies pour les maladies du motoneurone
  3. Comprendre la pathophysiologie de ces troubles complexes

 

Composition de l’équipe

Martine Barkats (DR2, HDR, INSERM)
Maria Grazia Biferi (CR, AIM)
Thibaut Marais (Ingénieur – AIM)
Stéphanie Astord (Ingénieure – AIM)
Mathilde Cohen-Tannoudji (Ingénieure – AIM)
Aurore Besse (Ingénieure et étudiante en thèse – UPEC)
Jordan Mecca (étudiant en thèse – Sorbonne Université)
Corinne Bos (étudiante en thèse – Sorbonne Université)

Recrutement en cours pour chercheurs post-doctorant

Contacts

Martine Barkats : m.barkats@institut-myologie.org
Maria Grazia Biferi : mg.biferi@institut-myologie.org