Macroscopie du muscle squelettique strié

Le muscle strié squelettique montre une macroscopie simplifié. Deux parties le constituent : une partie centrale, ou le corps du muscle, constituée des fibres musculaires striées squelettiques et les extrémités qui correspondent aux tendons. Ces tendons permettent d’insérer ce muscle au squelette. Cependant tous les muscles ne possèdent pas deux extrémités tendineuses. L’orientation des fibres musculaires et la structure tendineuse permettent de différencier plusieurs types de muscles.

Muscles parallèles

Les muscles parallèles présentent des faisceaux de fibres parallèles, orientés dans le grand axe du muscle. Les tendons plats sont présents au niveau des deux extrémités et présentent des dimensions similaires.

Muscles fusiformes

Les muscles fusiformes présentent des faisceaux quasiment parallèles qui se rejoignent sur des tendons plats.

Muscles circulaires

Les muscles circulaires présentent des faisceaux circulaires dont les extrémités se joignent au niveau du tendon unique formant une boucle fermée.

Muscles triangulaire

Les muscles triangulaires présentent des faisceaux larges et étalés qui se regroupent en direction du fin tendon central, ces muscles présentent une forme triangulaire caractéristique.

Muscles pennés

Les muscles pennés se caractérisent par des faisceaux de fibres très court et un tendon qui s’étend sur toute la longueur du muscle. Les muscles unipennés montrent des fascicules qui se positionnent sur un des côtés du tendon. Les fascicules bipennés se positionnent des deux côtés du tendon central. Enfin les muscles multipennés sont constitués de plusieurs tendons autour desquels s’arrangent obliquement les faisceaux de fibres musculaires. L’orientation des pennations permet aux muscles squelettiques de produire des mouvements variés.