Pierre Klein lauréat du Prix de la Chancellerie : prix Louis Forest, spécialisé en Médecine pour 2017

Pierre Klein, ancien doctorant au sein de l’Institut de Myologie, vient de se voir décerner 3 prix en quelques mois.

Pierre Klein a soutenu sa thèse en 2016 et ses travaux viennent d’être distingués par le prix Louis Forest de la Chancellerie des universités de Paris, institution ayant pour vocation de contribuer au rayonnement de la recherche dans les universités d’Île-de-France, en particulier en soutenant les jeunes chercheurs auxquels elle décerne des prix.

Doctorant à l’Institut de Myologie de 2013 à 2016, il a travaillé sur des anomalies d’épissage de l’ARN et sur une stratégie de thérapie génique dans la dystrophie musculaire oculo-pharyngée (DMOP), au sein de l’équipe de Vincent Mouly et Gillian Butler-Browne, sous la direction de Capucine Trollet (Centre de recherche en myologie, équipe Régénération, Physiopathologie & Approches thérapeutiques : modèles cellulaires).

Ces mêmes travaux avaient également reçu le prix de la meilleure présentation orale au congrès Myology 2016.

Pierre Klein vient également de recevoir le prix pour les jeunes chercheurs de La Fondation Bettencourt Schueller qui salue chaque année le travail de 14 lauréats dont les travaux contribuent au progrès des connaissances scientifiques sur des problématiques majeures de santé, dans le but d’améliorer la santé humaine.

Enfin, Pierre Klein est actuellement en post-doctorat au Weill Cornell Medical College de New-York où il mène des recherches sur les mécanismes liés à l’ARN.

« Je suis extrêmement honoré de recevoir ces prix. C’est une très belle reconnaissance du travail que nous avons accompli. Ces avancées n’auraient pas pu voir le jour sans le soutien et l’aide de mes encadrants de thèse, et de l’ensemble des personnes qui ont participé à la réalisation de ces projets. Je tiens à les en remercier tous très chaleureusement et à partager cette reconnaissance avec eux. »