Risque plus élevé de complication liée à l’appareil après implantation d’un défibrillateur automatique implantable chez les patients atteints de DM1

Les stimulateurs cardiaques (PM) et les défibrillateurs automatiques implantables (ICD) peuvent être indiqués dans la prévention de la mort subite dans la dystrophie myotonique de type 1 (DM1). Le risque de complications après l’implantation de ce type de dispositif est cependant inconnu. Cette étude a permis de comparer le taux de complications liées au dispositif entre les implantations PM et ICD chez 23 patients atteints de DM1 qui ont été implantés avec une ICD et 46 témoins appariés avec un PM.

Au cours d’une période de suivi de 6 ans, des complications liées au dispositif ont été observées chez 9 receveurs de l’ICD (chocs inappropriés chez 5, dysfonction de la conduction en 5, infection dans 2) et chez les 3 PM (dysfonction de la conduction en 3). Par rapport aux patients porteurs d’ICD, ceux avec un PM avaient des taux de complications plus élevés (39.1% vs. 6.5%, p = 0.0006) et des complications plus fréquentes nécessitant une hospitalisation et / ou une réintervention (respectivement 30.4% et 21.7% vs. 0%).

 

Sochala M, Wahbi K, Sorbets E, et al. Risk for Complications after Pacemaker or Cardioverter Defibrillator Implantations in Patients with Myotonic Dystrophy Type 1. J Neuromuscul Dis. 2017 Jun 6. doi: 10.3233/JND-170232. [Epub ahead of print]