Efficacité d’une double approche innovante de thérapie génique dans une maladie neuromusculaire

Des chercheurs du centre de recherche en Myologie de l’Institut de Myologie (Unité 974 : Inserm/CNRS/Université Pierre et Marie-Curie/Association Institut de Myologie), dirigé par  Gillian Butler-Browne, en collaboration avec deux équipes de Royal Holloway-Université de Londres et de Benitec BioPharma, ont démontré l’efficacité d’une double approche innovante de thérapie génique dans la dystrophie musculaire oculo-pharyngée. En combinant deux vecteurs aux fonctions complémentaires, les chercheurs sont parvenus à restaurer la force musculaire d’un modèle murin de la maladie. Ces travaux, coordonnés par George Dickson (Université de Londres) et Capucine Trollet, chercheuse Inserm à l’Institut de Myologie, sont publiés ce jour dans Nature Communications. Ils ont été soutenus notamment par l’AFM-Téléthon.

 

> Lire le communiqué de presse

 

PABPN1 gene therapy for oculopharyngeal muscular dystrophy.Malerba A, Klein P, Bachtarzi H, Jarmin SA, Cordova G, Ferry A, Strings V, Espinoza MP, Mamchaoui K, Blumen SC, St Guily JL, Mouly V, Graham M, Butler-Browne G, Suhy DA, Trollet C, Dickson G.Nat Commun. 2017 Mar 31;8:14848. doi: 10.1038/ncomms14848.